Direct procès de Karim: Me Moustapha Ndoye: «C'est maintenant,... plus tard on aura que nos yeux pour pleurer »



Direct procès de Karim: Me Moustapha Ndoye: «C'est maintenant,... plus tard on aura que nos yeux pour pleurer »
Dans la Salle 4 du palais de justice de Dakar, les esprits se sont un peu chauffés lors de l'interrogatoire de Me Moustapha Ndoye avocat de Mamadou Pouye sur le témoin Cheikh Tidiane Ndiaye. Posant des questions sur les actifs du témoin sur la société An média, la voix du président de la Cour s'est levée pour lui demander, " Quels est le rapport entre les questions que vous posez et le détenu que vous défendez ?"


« La Cour ne va plus vous laisser poser des questions qui sont en rapport avec Karim Meissa Wade, à moins que vous vous constituez pour sa défense » lance le président Henry Grégoire Diop. Loin de reculer après  la mise en garde, Me Ndoye répond à la Cour qu'il va continuer à poser ses questions comme il le veut.


C'est ainsi que les échanges sont devenues houleuses au point que l'assesseur prend le micro pour calmer son ami avocat et lui exiger un peu plus de retenue envers la Cour. « Me Ndoye, vous avez énervé un des assesseurs, des plus calmes » lance le président de la Cour Henry Grégoire Diop. « L'assesseur, est mon ami d'enfance ; donc je m'excuse devant la cour si je l'ai offensé », répond Me Ndoye qui revient à de meilleurs sentiments.


la robe noire d'expliquer à la Cour le rapport qu'il pourrait exister entre ses questions et le capital d'An-média. "Nous avons intérêt à poser ces questions, car on nous accuse de complicité. Donc on a intérêt à intervenir partout où il y va du patrimoine de Karim Wade. Si nous ne le faisons pas maintenant plus tard on n'aura pas l'occasion de le faire et nous aurons que nos yeux pour pleurer si vous venez à établir la culpabilité de mon client pour complicité. Cela d'autant plus que vous statuez en premier et dernier ressort », plaide Me Ndoye. Un état de fait que la Cour, semble-t-il a compris pour laisser la robe noire poursuivre ses questions.
 


Mercredi 5 Novembre 2014 - 12:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter