Direct procès de Karim: Me Moustapha Ndoye met les pieds dans le plat

Le conseil de Pape Mamadou Pouye, co-prévenu de Karim Wade, ne demande rien de moins qu'"on écarte des débats", Cheikh Diallo, Mamadou Diop et El Hadji Malick SY. Car exclus des poursuites, ils n'ont rien à faire à la barre. Me Moustapha Ndoye de brandir l'arrêt de renvoi de la Commission d'Instruction (CI) de la Cour de Répression de l'Enrichissement Illicite (CREI).



Direct procès de Karim: Me Moustapha Ndoye met les pieds dans le plat
La robe noire a pris le relai des mains de Seydou Diagne pour l’audition d’El Hadji Malick SY, témoin du jour. Mais des questions pour le journaliste, Me Ndoye, conseil de Pape Mamadou Pouye, n’en a pas. Selon lui, ce dernier n’a même pas sa place à la barre. De même que Cheikh Diallo et Mamadou Diop.

 
En effet, l’avocat de la défense sollicite qu’«on écarte des débats, les auditions d’El Hadji Malick SY, Mamadou Diop et Cheikh Diallo ». Car, dit-il, leurs « auditions » violent «les droits de la défense». Me Ndoye d’indiquer que « Terra Vision ne figure pas dans l’arrêt de renvoi ». De ce fait, il estime que «cette déposition est illégale». Mieux, exclus des poursuites, l’ancien Directeur général et l’ex Président du Conseil d’Administration (PCA) de CD Média, dans le même cas qu’El Hadji Malick SY, ils n’ont rien à faire à la barre. 


Mardi 28 Octobre 2014 - 13:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter