Direct procès de Karim: Me Patricia Lake Diop balance toujours



Son interrogatoire entamé hier, la notaire est toujours à la barre. Un témoin qui ne veut pas qu’on la présente comme un témoin à charge contre Karim Wade mais juste comme «officiée ministérielle » qui veut  «lever toute équivoque».

Me Patricia Lake Diop qui dira avoir perdu ses notes sur la constitution de la société AHS SA.  « Je ne me souviens pas les circonstances dans lesquelles Karim Wade m’a donné les caractéristiques de la société. Je ne peux pas répondre » à la question de savoir « qui a payé les honoraires. Cela fait 10 ans. Le montant du capital est de 10 millions de F CFA ». Mais nie que ce soit Paul Sarr, actionnaire dans ladite qui a versé ce capital. Elle ne se souvient pas que ce soit Victor Tendeng, chauffeur de Karim Wade.

Selon elle, en s’adressant à Me Seydou Diagne, avocat de Wade-fils, « c’est inexact de dire qu’elle  a affirmé que c’est Paul Sarr qui a déposé les 10 millions de F CFA». «Je ne me souviens pas qui a versé le capital », sert Me Patricia Lake Diop. Loin de se déclarer vaincu, Me Seydou Diagne de brandir un acte où Paul Sarr est présenté comme le « fondateur de la société AHS ». « C’est un acte authentique », répond le témoin qui sert par ailleurs que « ce sont des clauses de style qui ne contredit en rien ce qu’elle a dit ».  
 
La robe noire de rebondir sur la Confrontation de Me Patricia Lake Diop avec Bibo Bourgi, en date du  7 avril 2014 où le témoin-clé dit de l’affaire, se disait «très surpris qu’elle persiste à dire que c’est Karim Wade qui lui a demandé de constituer. Me Diop sait pertinemment que c’est moi-même que me suis présenté à son bureau ».  «Je n’étais pas le notaire de Bibo, Karim Wade m’a indiqué les noms des actionnaires ».


Un interrogatoire qui n’a pas du tout plu à Me El Hadji Diouf qui n’a pas tardé à réagir. « L’avocat du témoin réagit », ironise Me Seydou Diagne. «Il faut qu’il retire ça. Comment peut-on être l’avocat d’un témoin », fulmine l’avocat de la partie civile. Le conseil de Wade-fils ne se rétractera pas. Mais retirera toutefois la fâcheuse question : «Etes-vous au courant que Karim Wade est poursuivi pour enrichissement illicite à hauteur de 117 milliards». 


Mardi 14 Octobre 2014 - 14:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter