Direct procès de Karim: Pape Mamadou Pouye veut être entendu sur le fonds

Le présumé complice de Karim en aurait-il vraiment assez de la prison. En tout cas, la demande vient d'être formulée par sa défense. Pape Mamadou Pouye souhaiterait être entendu sur le fonds du dossier. Comme un témoin, Sidy Mohamed Diakhaté, Directeur des Domaines a été déjà convoqué à la barre, la Cour promet de délibérer sur la question.



Ça bouge à la salle 4 du Palais de Justice de Dakar où exceptionnellement comme il le dit lui-même, Karim Wade veut poser des questions à un témoin qui n’est autre que Tahibou Ndiaye. Cela concerne les 47 milliards de Singapour, formule Wade-fils qui ne rate pas le parquet spécial et la partie civile. En ce sens charge-t-il qu’aucune de ses deux (2) parties ne semble vouloir s’intéresser à la question. Wade-fils sera rappelé à l’ordre par le président Henry Grégoire Diop qui lui demande de poser ses questions et de s’en arrêter là.


Le célèbre détenu dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis de demander des précisions à l’ancien Directeur général du Cadastre sur un virement à hauteur d’1,7 millions de dollars qu’il lui aurait fait. « Je n’ai pas la réponse », réplique le témoin. Karim de regagner son box avant que sa défense ne réclame l’attention de la Cour. Me Seydou Diagne sollicite une confrontation entre l’ancien DG du Cadastre et l’expert Alboury Ndao. Demande à peine notée que le parquet spécial par la voix du Substitut du Procureur spécial, Antoine Félix Diome sollicite l’audition au fonds de karim Wade. Celui-ci fait mine de se lever pour le plus grand plaisir de partisans libéraux.


Mais, Wade-fils devra prendre son mal en patience puisque la Cour a différé sa décision. Celui qui veut être entendu dans le fonds, c’est son co-prévenu Pape Mamadou Pouye qui a formulé sa demande via sa défense. Là encore, la Cour en décidera.  A la barre, se trouve Sidy Mohamed Diakhaté, inspecteur des impôts et domaines, qui dit n’avoir aucun lien de parenté ni avec Karim Wade, ni avec aucun des co-prévenus dans le cadre du dossier. Témoin qui déclare qu'une parcelle de 1.000 m2 a été attribué à Istar Immobilier à la place de 5.000 m2 et que jusqu'à présent, personne n'est venu les réclamer.  


Lundi 5 Janvier 2015 - 16:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter