Direct procès : la défense craint pour la vie d’Hissein Habré



Direct procès : la défense craint pour la vie d’Hissein Habré
C’est peu de le dire, les avocats de l’ancien président Hissein Habré sont très en colère. «Nous sommes dans une situation de violence absolue contre laquelle nous réagissons avec beaucoup d’indignation. Aujourd’hui, le président Kam s’est inscrit dans un processus de mensonge. Le président Kam a menti en prétendant que le président Habré avait été amené de son plein gré au Tribunal et qu’il ne comprenait pas pourquoi il ne venait pas dans la salle, c’est un pur mensonge. Il a été extrait de force, brutalisé et amené. Je n’ai jamais vu cela », tonne Me François Serres. La robe noire de marteler: «La situation de violence se maintient puisqu’il (Habré) est maintenu de force entre trois (3) ou quatre (4) policiers pendant la lecture de l’acte d’accusation ».


Pis, indique le conseil de l’ancien homme fort de Ndjaména : «Nous constatons que les avocats commis d’office se font les complices de l’accusation en prétendant qu’ils n’ont rien à voir là-dedans, ils ont indiqué au président qu’ils s’en remettaient à la décision de la Cour». «Aujourd’hui, je voudrais dire solennellement que la situation de santé du président Habré pose un vrai problème et le président Macky Sall et le ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba sont personnellement responsables de la santé et de la vie du président Habré », marque Me Serres. La défense d’Hissein Habré de prévenir: «Si pendant deux (2) mois, on va amener et maintenir par la force le président Habré, c’est le président Macky Sall qui est responsable de sa vie ».


«Je crains que le président Habré meure en pleine audience », dira pour sa part, Me Serres d’expliquer que son client «a eu deux (2) attaques cardiaques et on cache un rapport médical qui pose le problème de la compatibilité de sa situation de détenu avec sa santé. Et que cela se poursuit aujourd’hui avec une situation de violence devant la Cour qui a fait réagir l’ensemble des avocats du barreau de Dakar qui sont sortis de l’audience… ». Suspendue à 12h30, l'audience reprend à 14 heures. 


Lundi 7 Septembre 2015 - 13:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter