Direct verdict, un reporter de pressafrik brutalisé au tribunal



Apparemment les journalistes sont  en difficulté à la devanture du palais de la justice, pour le verdict du procès de Karim Wade.  Les policiers viennent  d’interdire aux journalistes de faire correctement leur travail  au tribunal, notre reporter sur  place nous indique qu’il vient d’être brutalisé par un officier de police  qui lui a sommé de quitter les lieux. Lui signifiant ainsi  avec force qu’il n’a rien à faire sur place. 



La sécurité refuse toute présence à la devanture du palais de justice, même avec la carte de presse, il a été obligé de faire le tour du palais de justice pour pouvoir suivre le déroulement de la situation en attendant la venue de Karim Wade attendu jusqu'à présent au tribunal.


Lundi 23 Mars 2015 - 11:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter