Direction Générale de la Police Nationale (DGNP) : Abdoulaye Niang, le plus gradé pour éviter le syndrome Assane Ndoye

Codé Mbengue « défénestré » de la DGPN à la suite de la fameuse « balade » du coordinateur du Parti Démocratique Sénégalais (PDS), lui trouvait un remplaçant n’a pas été du tout facile. Le président Sall et son ministre de l’intérieur, Pathé Seck ont dû porter leur choix sur le plus gradé, Abdoulaye Niang, l’ancien patron de l’Office Centrale pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) au détriment d’Abdou Diop, conseiller du premier ministre et Oumar Maal, Directeur de la Surveillance du Territoire (DST). Ce, pour éviter le "syndrome Assane Ndoye qui avait des hommes et des femmes plus gradés que lui en 2007 et 2008.



Direction Générale de la Police Nationale (DGNP) : Abdoulaye Niang, le plus gradé pour éviter le syndrome Assane Ndoye

Abdou Diop et Oumar Maal figuraient en pôle position pour remplacer Codé Mbengue à la DGPN mais leur nomination aurait entraîné un problème de commandement autrement dit de hiérarchie à respecter dans la mesure où Abdoulaye Niang de l’OCRTIS est le plus gradé.

Pour éviter le « malaise créé par la nomination du commissaire divisionnaire le moins gradé de tous les directeurs de service de la police nationale, Assane Ndoye à la DGPN en 2007 et 2008 »  que le président et le ministre de l’intérieur ont confirmé Abdoulaye Niang, livre le journal « L’Observateur ». 



Vendredi 31 Mai 2013 - 13:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter