Discours à la Nation: le Chef de l’Etat aphone sur la cherté de la vie



Ils seront déçus ces Sénégalais qui l’attendaient sur la question. Ce, après la hausse constatée dernièrement sur les prix des denrées de première nécessité. Sur la question, le Chef de l’Etat n’a pipé mot. Dans son adresse à la Nation ce 3 avril, veille de la fête de l’Indépendance, le président s’est beaucoup appesanti sur la revalorisation des conditions de vie du militaire et de sa famille, sur le thème de la fête nationale qui porte cette année sur « la formation dans les Forces de défense et de sécurité : focus sur les Ecoles », mis en exergue la discipline.
 
Il a aussi invité à «cultiver la mystique du travail et du  civisme », salué « le consensus réussi autour de la Loi-cadre sur les universités », promis le maintien des réalisations du PSE mais sur la cherté de la vie, le successeur de Wade a été aphone. A part ces quelques mots : «la maîtrise de l’inflation».
 


Vendredi 3 Avril 2015 - 22:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter