Discours de fin d’année : « Des incohérences doublées des contradictions absolues » selon la Ligue des Masses



Discours de fin d’année : « Des incohérences doublées des contradictions absolues » selon la Ligue des Masses

 
« Le discours du Président Macky Sall est un hors sujet qui comporte des incohérences doublées de contradictions absolues dans la forme et dans le fond », souligne le secrétaire général de la Ligue des Masses, Cheikh Sidiya Diop qui enfonce le clou.
 
« Dans la forme, le discours est trop long et dégage l’impression d’un Président faible, confus, pas convaincant et pas convaincu de ces promesses fantasmagoriques à ne plus en finir. Cette adresse à la nation est archaïque dans son format puisque ne répondant pas aux nouvelles normes en vigueur telles que le respect du prompteur, les gestes et mouvements etc. dévoilant ainsi un Macky Sall rétrograde, usé et vieillot qui appartient au passé. Dans le fond, ce fut un raté avec un manque d’ambitions dans tous les secteurs de la vie nationale dont les plus importants ont été purement ignorés tels que les reculs sur le plan politique, sur le plan économique, sur le plan social et sur le plan de la sécurité » dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com où il assène.
 
« Pis, au lieu de proposer des pistes de réflexions sérieuses sur les problèmes qui plombent le Sénégal qu’il a plongé par inexpérience et par incompétence et en un laps record dans une crise concave sans issue, le Président Macky Sall a fuit largement le débat en se comportant en faux Père Noel plongé dans son imaginaire rêvant de tramway et de Tgv. Or l’essentiel de toutes ses promesses fantômes ne sont que des déclarations péremptoires sans prise réelle avec le concret qui se manifeste par le paroxysme de la médiocrité. Ce qui constitue manifestement un aveu de taille sur la santé mentale de Monsieur Macky Sall et de son inaptitude à résoudre le vécu quotidien des sénégalaises et aux sénégalais ».
 
Et Cheikh Sidiya Diop d’en venir à cette terrible conclusion : « En somme ce discours  est un raté patent puisque révélant un terrible contraste sur toutes les questions d’ordre national. Le Président Macky a raté une occasion en or d’annoncer son départ afin d’abréger les souffrances des sénégalaises et des sénégalais ».


Jeudi 2 Janvier 2014 - 10:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter