Discussion entre Wade et Macky par l’entremise de Cheikh Amar : pourquoi le choix de l’homme d’affaires ?



Discussion entre Wade et Macky par l’entremise de Cheikh Amar : pourquoi le choix de l’homme d’affaires ?
N’eut été l’intermédiaire de Cheikh Amar, la connexion ne passerait pas entre l’ancien chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade et son successeur Macky Sall. La lettre rédigée depuis Versailles par le leader libéral a été remise à l’actuel chef de l’Etat par le patron de TSE. Un choix pas du tout fortuit si l’on sait que Me Wade s’est rappelé que Cheikh Amar était l’une des très rares personnes, au pire de la discorde entre les deux à venir plaider la cause de Macky Sall, premier ministre puis président de l’Assemblée nationale, et principale ligne de mire de ses « frères » de parti d’alors qui voyaient en lui une menace pour Wade.
 
Macky Sall qui souffrait à l’époque de l’adversité de certains hauts responsables libéraux n’avait pas été lâché par Cheikh Amar que Wade avait mis en contact avec lui. Aujourd’hui, avec la chute du régime de l’Alternance, le sieur Amar soucieux de préserver ses relations avec les deux hommes ainsi que les relations entre ces derniers, a tenu à avoir du secrétaire général libéral une assurance avant de jouer au facteur, expliquent nos confrères de « Libération ». Autrement dit, que la lettre ne contenait pas des propos désobligeants, s’est-il assuré avant de transmettre la missive au président de la République. Même s’il ignorait le contenu de la lettre, Cheikh Amar s’est suffi de la parole de Wade, mais a tout de même pris le soin d’en donner une copie à son porte-parole, Serigne Mbacké Ndiaye, renseignent les mêmes sources.


Samedi 17 Août 2013 - 12:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter