Discussions sur le fichier électoral: la dispersion de l'opposition "annule" la rencontre.

La nouvelle coalition de Modou Diagne Fada, Alioune Sow, Souleymane Ndéné Ndiaye et Cie grippent les discussions sur le processus électoral qui devaient se tenir ce mardi au ministère de l’Intérieur. Les formations politiques qui ne sont pas accordées sur les plénipotentiaires devant prendre place autour de la table de négociations, la réunion est finalement reportée à jeudi prochain.



Les différentes formations politiques et le ministère de l’Intérieur ne se sont pas finalement accordés sur les plénipotentiaires qui devaient prendre place autour de la table de négociation. C’est ce qui a fait décalé la réunion initialement programmée aujourd’hui jusqu’à jeudi.

A peine lancée, la coalition de Fada, Jules Ndéné et Alioune Sow chamboulent le paysage politique. En effet, la réunion entre le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, les formations politiques et la société civile a été repoussée à jeudi prochain pour cause de mésentente sur les représentants des formations politiques.

Initialement, le schéma qui était retenu était la suivante : 50 personnes devaient prendre part aux discussions. Les partis politiques seront divisés en trois pôles: majorité 10 représentants, opposition, 10;  et non alignés 10. Et les places restantes seront réparties entre la société civile (4), la Cena (03)et un membre pour la Cnra, l’Observatoire national de la parité et la Direction de l’automatisation du fichier (Daf). 

Du côté des services d'Abdoulaye Daouda Diallo, la réponse n'a pas tardé et c'est sous forme de menace: 48 heures pour s'entendre...

Ousmane Demba Kane

Mardi 14 Juin 2016 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter