Disparitions de militaires : Le général Amadou Haya arrêté et écroué

L’information vient de tomber : le chef de l’ex junte, le Général Amadou Haya Sanogo, vient d’être placé sous mandat de dépôt par le juge Karambé qui vient de l’auditionner. Les choses sont parties très vite pour le chef putschiste. Tôt le matin, un groupe de militaires s’est présenté à son domicile, disant exécuter un mandat d’amener contre le chef putschiste.



Disparitions de militaires : Le général Amadou Haya arrêté et écroué

Le capitaine Amadou Haya Sanogo (bombardé depuis Général avec 4 étoiles), refuse depuis plusieurs mois à déférer à la convocation de la justice qui souhaite l’entendre sur deux brûlants dossiers : l’affaire dite des bérets rouges, et les disparitions de militaires suite à la mutinerie du 30 septembre dernier à Kati. Plusieurs convocations lui ont été envoyées, sans que le Général Sanogo daigne répondre. Une affaire qui, dernièrement a provoqué une crispation au sein du corps de la magistrature.

 

 

Selon nos informations, la justice a été finalement obligé de passer par la méthode forte pour le faire comparaître. C’est ainsi que ce mercredi 27 novembre, un groupe de militaires est arrivé à son domicile, à bord de véhicules lourdement armés. Le Général Sanogo sera arrêté et jeté à l’arrière d’un véhicule. Destination : l’Ecole de la gendarmerie, à Faladjé, où l’attendait le juge d’instruction Karambé chargé du dossier.

 

 

Après son audition, le juge a décerné contre l’ex chef du Cnrdre (qui a renversé ATT le 22 mars 2012), un mandat de dépôt. C’est dans cette même école de la Gendarmerie qu’on a trouvé une cellule où il a placé en détention….


maliweb.net

Mercredi 27 Novembre 2013 - 17:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter