Disparu depuis samedi, Mandou Sané recraché par le Soungrougrou ce mardi



Disparu depuis samedi, Mandou Sané recraché par le Soungrougrou ce mardi

Mandou Sané, un pêcheur de 51 ans a perdu la vie dans le chavirement de sa pirogue sur le Soungrougrou sur le bras du fleuve Casamance. Un chavirement intervenu depuis samedi dernier, le jour où il avait décidé d’embarquer comme à son habitude sur sa pirogue pour aller pêcher du poisson au fleuve.

 
L’inquiétude de son entourage est allée crescendo quand il n’a pas fait signe de vie trois (3) jours plus tard. C’est ainsi que les recherches ont été entamées depuis pour essayer de le retrouver. A la surprise générale, c’est ce mardi matin aux environs de 12 heures que son corps en état de putréfaction avancée a été retrouvé par des pêcheurs de Marsassoum à hauteur du village de Santake au quai de la rive gauche du Soungrougrou.


Ce sont ces pêcheurs selon le correspondant de la Rfm, qui vont le transporter jusqu’au village de Mébidjini situé à moins de 5 km de Marsassoum, localité dont Mandou est originaire. Récupéré par les sapeurs-pompiers, le corps a été acheminé à l’hôpital régional de Sédhiou pour les besoins de l’autopsie. Il avait une épouse et trois (3) enfants.


Mercredi 14 Mai 2014 - 00:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter