Distribution d'argent par le pouvoir dans la diaspora: le FUSD tire sur la sonnette d’alarme



Distribution d'argent par le pouvoir dans la diaspora: le FUSD tire sur la sonnette d’alarme

Le Front Uni des Sénégalais de la Diaspora (FUSD) tire la sonnette d'alarme sur le scandale continu de la distribution d'argent aux militants de l'Alliance pour la République (APR) dans la Diaspora Sénégalaise par notre gouvernement.  « Comme si les guerres déclenchées entre Sénégalais à New York et à Paris par la distribution de 450 millions de FCA aux femmes de l’APR  dans ses deux (2) pays par le président Macky Sall qui croyant s'adresser à des novices en politique déclarait vouloir aider les femmes Sénégalaises dans leurs projets  ne suffisaient  pas , voici maintenant le tour des femmes «  APR » d'Espagne de recevoir leur part du gâteau,  toujours sous couvert de projets fantaisistes ou fantômes. Ce qui une fois encore ne manquera pas de mettre le feu aux poudres » dénonce le « FUSD » qui, venant d'apprendre que monsieur Sory Kaba a officiellement remis la somme de 100 millions de FCA au nom du chef de l'état  à une assemblée en délire composée principalement de membres de l' APR dans la mairie de Vitoria Gasteiz en pays Basque  le 21 novembre condamne, flaire un achat de conscience.

« Ce n'est rien d'autre qu'une énième tentative d'achat de consciences de la part d'un gouvernement aux abois dépassé par les événements et  ne sachant plus où donner de la tête. Comble du ridicule monsieur Kaba a déclaré devant cette même audience  que quiconque manquerait de repayer ce prêt ne recevrai plus d'argent la « prochaine fois » sachant pertinemment que sans garanties valables  personne ne le ferait de toute façon. Il a aussi avancé que cette  somme proviendrait de ce qui a été recouvré dans la traque des biens mal acquis environ 31 milliards à ce jour ».

Et le front d’interpeller « l'assemblée nationale pour qu'une enquête soit ouverte sur ce qui est en passe de devenir une manière de faire de la politique par le pouvoir en place » dans un communiqué parvenu à Pressafrik où le FUSD,  « malgré les tentatives d'intimidations », dit « continuer dans sa mission de dénoncer ces dérives et rappelle au chef de l'état qu'au lieu de distribuer de l'argent  à des Sénégalais dans la diaspora la priorité serait d'utiliser ces sommes au Sénégal pour aider  nos concitoyens malades et nécessiteux confrontés à des difficultés sans fin à joindre les deux bouts ».


Samedi 23 Novembre 2013 - 12:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter