Division au sein des socialistes : Affaire Ndiaga Diouf, principal point de discorde

La convocation de Barthélémy Dias divise les jeunes socialistes de Dakar. En effet, si certains de ces jeunes se offusqués de cette convocation, d’autres par contre ont préféré prendre leur distance vis-à-vis du maire de Mermoz/Sacré-Cœur.



Division au sein des socialistes : Affaire Ndiaga Diouf, principal point de discorde
Des jeunes se réclamant du parti socialiste sont montés au créneau hier pour dénoncer la convocation du responsable socialiste par le juge du tribunal des flagrants délits. En effet, cette convocation qui concerne la mort de Ndiaga Diouf tué devant les locaux de la mairie est, selon ces socialistes, une façon pour Tanor Dieng et son allié Macky Sall, de se débarrasser d’une épine.

Mais cette position n’est pas celle d’une autre frange de la jeunesse socialiste de la capitale sénégalaise. Ces dernières font savoir, à travers un communiqué, que l’édile de Mermoz/Sacré-Cœur ne devait pas bénéficier de leur soutien car, il a posé des actes qui ne militent pas en sa faveur.

Revenant sur ceux qui font appel à la machine du Ps pour soutenir M. Dias ces jeunes leur réponde : «une telle démarche venant de ceux qui ont activement participé au saccage de la salle du Bureau politique, à l’agression de responsables socialistes,  qui ne cessent de défier l’autorité suprême du Parti socialiste, ne peut, en aucun cas, engager la jeunesse socialiste du département de Dakar».
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 19 Octobre 2016 - 11:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter