Djibril Bâ de l’Apr prône une restructuration du parti présidentiel pour permettre à Macky Sall de gagner aisément les échéances de 2017

Tirant le bilan des dernières élections locales, Djibril Bâ de la coordination des cadres républicains qui était investi sur la liste Bby des Parcelles Assainies lors des locales, invite ses camarades apéristes à se serrer les coudes afin d’aider le président de la République à avoir un parti assez attractif qui lui permettra de gagner aisément les échéances de 2017.



Djibril Bâ
Djibril Bâ
«Nous avons perdu les armes à la main et nous avions la ferme conviction que nous allions gagner ces élections. Et sous ce rapport nous sommes un peu amers. Aujourd’hui, pour galvaniser nos forces, il faut procéder à des réajustements », dit-il dans un entretien avec le journal la Tribune dans son édition d’aujourd’hui.

Sur les sanctions contre les perdants, Djibril Bâ, cadre de l’aviation civile, pense qu’ « un responsable doit pourvoir comprendre que le président de la République a la latitude de procéder aux nominations car il a des éléments d’information que nous n’avons pas. Cependant cette politique de sanction ne va pas redynamiser notre parti. »

Prenant la défense de son camarade Mbaye Ndiaye, il soutient qu’ «  aujourd’hui Mbaye Ndiaye ne gère pas sa carrière, il gère la carrière du président de la République. La vie du parti est liée à Mbaye Ndiaye qui a accompagné partout le président de la République, qui a pris des risques énormes que beaucoup de gens n’auraient pas pris. Il a perdu son poste de député, il a perdu son poste de maire. C’est un homme qui s’est toujours foncièrement battu contre l’injustice sous toutes ses formes. C’est un compagnon très loyal du président de la République et sous ce rapport je pense qu’il n’y a pas de sanction qui tienne. Il faudrait plutôt renforcer Mbaye Ndiaye au niveau des Parcelles Assainies avec une équipe assez attractive pour répondre aux besoins de l’heure».
 

Matar Séne

Mercredi 16 Juillet 2014 - 17:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter