Docteur Dogo Seck "Le riz local nourrit plus les oiseaux granivores que les humains"



Les producteurs agricoles souffrent beaucoup des attaques des oiseaux granivores. Ces cultivateurs de riz perdent jusqu’à 70%  de leur production. Ce riz local souffre aussi de manque de terres ou de problème d’accès à l’eau. Les oiseaux migrateurs ont toujours portés préjudices et continuent d’empêcher l’atteinte des objectifs que les autorités de la filière rizicole se sont fixés.


Selon le Dr Dogo Seck, secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural « A l’état actuel, le riz nourrit plus les oiseaux granivores que le humains ». Selon toujours ce dernier dans les colonnes du journal "le populaire", les  pertes occasionnées vont de 30 à 70% de la production. 


Mardi 6 Mai 2014 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter