Domaine Public Maritime: Macky Sall céde 4.000 m2 aux turcs: Les dessous d'un incident diplomatique

Point de rupture. Macky Sall sur les mauvais pas de Wade. Passant outre les textes qui réglementent le Domaine Public Maritime (DPM), l’actuel président Macky Sall a cédé pas moins de 4.000 mètres carrés à la Turquie pour les besoins d’une ambassade. Ce, après le refus catégorique du maire de Dakar, Khalifa Sall, le seul habilité à "signer les autorisations de construire".



Domaine Public Maritime: Macky Sall céde 4.000 m2 aux turcs: Les dessous d'un incident diplomatique

Pour « abriter son ambassade et construire un centre culturel », les diplomates turcs avaient requis 6.000 m2 des autorités sénégalaises qui ont décidé de satisfaire la demande en ce concerne l’ambassade par l’octroi de 4.000 m2.

Le site localisé sur la Corniche Ouest plus précisément à côté du Terrou Bi montre le « dynamisme de l’axe Ankara-Dakar », selon le journal « L’As » qui délivre, toutefois que la relation a bien failli virer au vinaigre.

En effet, ayant « les prérogatives de signer le permis de construire », le maire de Dakar, Khalifa Sall avait déjà opposé un refus catégorique aux turcs pour dit-il, « ne pas se faire le complice des atteintes aux écosystèmes côtiers dakarois ».


Une interdiction qui, est loin de plaire au premier ministre, Abdoul Mbaye qui a, poursuivent nos confrères, par la suite donné, "des instructions fermes au ministère de l’urbanisme » où de « hauts fonctionnaires en service" confient qu'« on a frôlé un incident diplomatique entre Dakar et Ankara ». 




Mardi 21 Mai 2013 - 10:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter