Double attentat meurtrier à Kolofata, dans l'Extrême-Nord du Cameroun

Un double attentat s'est produit tôt ce dimanche 13 septembre 2015 en matinée à Kolofata, dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun. Bilan provisoire : au moins 11 morts, dont les deux kamikazes présumés, ainsi qu'une vingtaine de blessés dont certains grièvement.



Cette double attaque à la bombe s'est produite vers 7 h du matin ce dimanche. Selon des sources sécuritaires contactées par RFI, deux garçons d'une quinzaine d'années se seraient fait exploser dans le centre de Kolofata. Bilan provisoire de ces attentats : au moins neuf civils tués, ainsi que les deux kamikazes présumés. Il y 21 blessés dont cinq dans état grave, évacués vers la ville de Maroua.

Un troisième kamikaze, qui se dirigeait vers la ville de Mora, a été interpellé par les autorités avec sa charge explosive sur lui, avant de pouvoir l'actionner. Une fois de plus, il s'agit donc du même mode opératoire que lors des précédentes attaques survenues dans la région. C'est une véritable vague d'attentats kamikazes, qui frappe le nord du Cameroun depuis trois mois et le double attentat-suicide de Fotokol, en juillet dernier.

Il s'agissait alors du premier de ce genre au Cameroun. Neuf kamikazes, dont des fillettes, se sont fait exploser depuis, tuant déjà plus d'une centaine de civils. Tous les regards se tournent évidemment vers Boko Haram, mais aucun de ces attentats n'a encore été officiellement revendiqué. En dix jours, c'est la deuxième fois que Kolofata est frappée. Il s'agit d'une ville frontalière avec le Nigeria, située non loin de la forêt de Sambisa, à 130 kilomètres de Maiduguri, au Nigeria. Deux fiefs historiques de l'insurrection jihadiste.


Rfi

Lundi 14 Septembre 2015 - 01:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter