PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Double meurtre à la pharmacie YELITARÉ de Ndioum: Awa Marie Coll Seck condamne et rassure



Le Ministre de la Santé et de l'Action sociale qui se dit «fortement peinée  par les incidents malheureux à l'origine de perte en vies humaines survenus à la Pharmacie YELITARÉ de Ndioum dans le département de Podor», exprime «sa compassion» et adresse ses sincères condoléances aux parents, collègues et amis des disparus.

Le Pr Awa Marie Coll Seck condamne «fermement de tels actes de violence incompréhensible et inacceptable, visant à s'attaquer à des professionnels de santé en plein exercice de leur fonction». «Ces attaques sont d’autant plus regrettables qu’elles touchent des personnes à la disposition de nos populations, souvent dans des zones reculées et qui travaillent dans des conditions difficiles», regrette Madame le Ministre qui assure «ainsi à la profession pharmaceutique en général et au pharmacien titulaire de la dite pharmacie tout comme aux familles des disparus, que toutes les dispositions sont en train d'être prises par les forces de sécurité pour retrouver dans les meilleurs délais les auteurs de ces crimes».

Le communiqué parvenu à Pressafrikl.com de préciser que «le gouvernement s'engage également en collaboration avec les différents acteurs et structures de répression et de lutte contre les faux médicaments, à trouver une solution globale et définitive à toutes ces attaches et actes de banditisme perpétrés dans les dépôts et officines de pharmacies publics et privés,  devenus aujourd’hui un problème crucial de santé publique et de sécurité nationale».

Le Pr Awa Marie Coll Seck appelle enfin «à la sérénité, à la responsabilité» et renouvelle «son engagement et sa solidarité en ces moments douloureux à toute la profession pharmaceutique».  

Ibrahima Diallo, pharmacien et Moustapha Faye, vigile, ont été tués dans la nuit du 6 au 7 novembre. En rogne depuis lors, l’Ordre des Pharmaciens a décidé de suspendre les gardes de nuit en plus d’un sit in demain devant le Ministère de la Santé et de l’Action sociale, ce vendredi. 
 


Jeudi 10 Novembre 2016 - 20:27




1.Posté par samesidine DIOUF le 13/11/2016 12:10
Précision: ibrahima DIALLO était vigile à la pharmacie et Moustapha vendeur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter