Dr Cheikh Oumar Bâ porté à la tête du premier réseau des «Think Tank» de l’espace Uemoa

Le sénégalais Dr Cheikh Oumar Bâ Directeur exécutif de l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR), a été porté à la tête du premier réseau de «Think Tank» de la zone de l’Union économique et monétaire Ouest Africain (UEMOA).



Dr Cheikh Oumar Bâ porté à la tête du premier réseau des «Think Tank» de l’espace Uemoa
Le réseau a ouvert un atelier de lancement du réseau des Think Tank de l’UEMOA, en présence d’une vingtaine d’institutions de recherche dont : CEDRES du Burkina, CIRES de Cote d’Ivoire, GREAT du Mali, LARES du Benin, CRES, CREA, IPAR du Sénégal, l’IFPRI,  ICRISAT, AGRHYMET, BCEAO.
 
Ce réseau de «Think Tank» entre dans le cadre de la mise en place et du développement du dispositif permettant la création et le fonctionnement de réseaux de recherche dans l’espace UEMOA, le Centre de Programmation Stratégique, de Recherche et de Veille (CSR), a entamé depuis 2013, la constitution de groupes d’institution de recherche autour des thématiques prioritaires d’intérêt communautaire.
 
A cet effet, le CSR a effectué au courant du mois de novembre 2015 , des visites de travail auprès des
Centres et institutions de recherche du Benin, du Burkina FASO, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, du 22 au 27 février 2016, des visites auprès des centres de recherche identifiés au Togo et au Mali, et du 31 mars au 01 avril 2016 des visites auprès des centres de recherche de référence du Niger.
Pour la formalisation de ce réseau de recherche, la Commission de l’UEMOA a tenu du 03 au 04 mai 2016 à Ouagadougou selon l’Initiative Prospective Agricole et Rurale (IPAR).

Le réseau « Think Tank UEMOA » a pour objectif de favoriser la collaboration, l’échange entre les institutions de recherche de l’espace UEMOA ;la production, l’assimilation et la mise en commun des connaissances sur des problématiques communautaires ainsi que la mutualisation des efforts afin d’aider à la prise de décision de la Commission de l’UEMOA.

De façon spécifique, il s’agira de créer un lien entre les institutions de recherche de l’espace UEMAO par leur mise en réseau ; d’entreprendre des travaux de recherches thématiques au sein du réseau, mais aussi de réaliser des travaux de recherche de qualité sur des problématiques d’intérêts communautaires afin d’influencer l’élaboration de politiques.

Le réseau entend aussi instaurer un dialogue pour influencer les politiques, disséminer les résultats des travaux de recherche, renforcer les capacités des institutions de recherche afin de les rendre plus compétitives au plan international et enfin contribuer à l’atteinte des objectifs fixés au niveau communautaire.
 
 

Khadim FALL

Vendredi 13 Mai 2016 - 17:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter