Dr René Massiga Diouf : « Le M23 a perdu son véritable visage »

Le Mouvement du 23 juin n’est plus ce qu’il était du fait de la démission de certains de ses membres fondateurs qui ont soit rejoint le pouvoir, soit sont dans d’autres activités. C’est ce que pense le Dr René Massiga Diouf qui soutient que ces départs ont contribué à la décadence de ce mouvement qui était le fer de lance de la contestation au régime du Président Wade.



Dr René Massiga Diouf : « Le M23  a perdu son véritable visage »
«Le 23 juin est dans une période relativement classique. Le premier constat qu’on peut faire à ce niveau c’est que les premiers acteurs, pratiquement les figures principales de cet évènement ont, soit disparu de la scène politique, soit ont rejoint le camp du pouvoir en place. Ce qui fait que les idéaux qu’incarnaient ce mouvement s’émoussent petit à petit et cela porte un coup dur au mouvement en tant que tel et aux principales revendications qui ont été portées à l’attention des Sénégalais et qui avaient fait la mobilisation qui avait abouti aux résultats auxquels nous étions parvenus à l’époque», a déclaré le Dr Massiga Diouf qui expliquait les raisons qui font que le M23 perdu de sa superbe.

Il ajoute : «C’est un mouvement qui réellement perd son visage traditionnel, son principal visage  et donc on peut chercher les causes un peu partout. Du fait d’abord que le mouvement était né pour une revendication principale à savoir porter barrage au projet à l’époque  qui était porté par le régime libéral».

«La deuxième chose, poursuit-il,  c’est que les gens qui s’étaient mobilisés autour de ce mouvement reconnaissaient que la valeur républicaine de l’Etat et les acquis démocratiques perdaient petit à petit leur sens, perdaient petit à petit le socle sur lequel il était bâti. C’est ce qui a fait que c’était une revendication populaire, et le fait que toutes ces revendications ne soient plus d’actualité fait que le mouvement perd de plus en plus son visage et perd énormément de terrain. En plus de cela, certaines de ses figures ont rejoint le camp du pouvoir en place ou sont partis ailleurs», a-t-il confié à nos confrères de Sud fm.
 

Ousmane Demba Kane

Jeudi 23 Juin 2016 - 13:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter