Drame à Bargny: le meurtre de la jeune femme Ndéye Gueye défraie la chronique

Le meurtre crapuleux de la jeune femme Ndéye Guèye originaire de Bargny et tuée dans la nuit du jeudi au vendredi et dont le corps sans vie a été retrouvé aux abords du lycée, a plongé le quartier Cité Est 2 dans l’émoi et la consternation. Sur place, certaines indiscrétions avancent l’hypothèse d’une tentative de viol qui aurait viré au drame et coûté la vie à cette jeune femme.



Drame à Bargny: le meurtre de la jeune femme Ndéye Gueye défraie la chronique
Agée à peine de 32 ans, la jeune femme a été retrouvée morte aux abords du lycée  de la ville, le corps baignant dans une mare de sang. Les témoins racontent la scène de l’honneur dans toute sa cruauté. «Il y avait des traces de violences sur sa joue, j’ai aussi remarqué que son pantalon était légèrement défait», témoigne un voisin dont la maison jouxte la boutique à côté de laquelle le corps de la jeune dame était déposé. D’après toujours des individus qui ont été les premiers sur les lieux de la découverte macabre, Ndéye Guèye qui portait un pantalon de couleur rouge  et un body avait «des traces de médicaments visibles sur la bouche ».

Un proche de la famille confie dans "l'Observateur" que la victime était partie voir un chauffeur qui devait emmener son père à Tivaouane. Mais elle n’est jamais arrivée chez le chauffeur. Sur place les supputations vont bon train et chacun y va de ses commentaires. En attendant d’y voir plus clair, la police de Bargny a ouvert une enquête pour élucider cette affaire.        

Khadim FALL

Samedi 12 Décembre 2015 - 09:13




1.Posté par gueye le 13/12/2015 08:11 (depuis mobile)
C horrible et je déplore cela.l''État qui é chargé de veiller a l''intégrité physique des personne doit prendre des mesure draconienne. Celui qui tue doit être tué.ne ce reste que pour dissuader les faiseur de mal.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter