Drame à Malika : un malade mental décapite un enfant de moins de 2 ans, il sera lynché à mort

Et dire que l’homme était un habitué de la maison mortuaire. Mais cette fois-ci, il est venu avec sa machette. S’en prenant à un enfant de moins de deux (2) ans, il a pris la fuite. Dépourvu de ses facultés mentales, l’homme sera rattrapé par les habitants qui appliquent la loi du Talion.



Les dépouilles mortelles ont été évacuées par les sapeurs-pompiers et la police de Malika village a ouvert une enquête. Mais pour l’heure, l’horreur et la consternation sont les sentiments les plus partagés dans ladite localité où un meurtre d’une rare violence a été commis sur presque un bébé. La victime est âgée de moins de deux (2) ans. Le meurtrier est un habitué des lieux qui est dépourvu de ses facultés mentales. Tante de la victime, Astou Laye est témoin du drame. Selon elle, comme à son habitude, « le fou » est entré mais  «il n’a salué personne ». C’est ainsi que s’approchant de l’enfant, il s’est dressé devant lui avant de brandir son « arme » (une machette) en visant la tête de l’enfant.


La tante est en larmes lorsqu’elle témoigne sur les ondes de la Rfm. L’horrible action se déroule toujours dans sa tête. Lynché par les habitants, le prénommé « Algass » ne s’en est pas sorti. Prenant la fuite, il a été rattrapé puis lynché à mort. Père de la victime, Mandione Sène confirme que le malade mental est un habitué des lieux. Et bien qu’il ait disparu un temps, il était de retour, circulant avec sa machette. Une autopsie est envisagée.
 


Samedi 28 Mars 2015 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter