Du Wade sans Wade: Macky Sall favorable à la réalisation d’un tramway et d’un Tgv pour relier l’aéroport de Diass



A côté de ces moyens de locomotion mis à la disposition des Dakarois, le président de la République, en concertation avec son homologue malien, veut se lancer dans la réhabilitation du chemin de fer reliant Dakar à Bamako, au Mali
 
Ces projets, déclinés lors du régime précédent, semblaient tout à fait utopiques. Pourtant, Macky semble accorder beaucoup d’importance à la réalisation d’un tramway pour la banlieue et d’un Tgv pour relier l’aéroport de Diass. Du Wade sans Wade ? Quand Abdoulaye Wade en parlait, le tout  Dakar en avait fait des gorges chaudes. On attend de voir quel accueil sera réservé à l’idée de Macky Sall de faire enfin son tramway. « Le Quotidien » a appris que ce projet a été l’un des points discutés lors du dernier séjour du chef de l’Etat à Paris. Il se dit même que des entreprises comme la française Alsthom seraient très intéressées. Ce tramway de Macky Sall, qui entre toujours dans le cadre des projets visant à améliorer la mobilité urbaine, devrait relier Dakar et la grande banlieue, à savoir Rufisque, Sangalkam et la zone du Lac Rose, en passant bien entendu, par Pikine et Guédiawaye. Ce tramway, s’il devait se réaliser, mettrait au rebut le Petit train de Banlieue (Ptb) qui relie péniblement, à l’heure actuelle, Dakar à la ville de Thiès, avec des escales à Pikine et Rufisque, entre autres.

Ce ne sera pas le seul éléphant de Wade auquel Macky Sall voudrait donner des couleurs. L’ancien Premier ministre de Wade voudrait un train à grande vitesse pour relier la capitale au futur aéroport de Diass. Ce projet sera concomitant au prolongement de l’autoroute à péage jusqu’au site de l’Aibd. Macky Sall ne veut pas que ces projets soient renvoyés aux calendes grecques, et il est déjà en train d’en négocier le financement avec la France. Des personnes bien informées dans le cénacle présidentiel soulignent que l’Agence française de développement (Afd), le bras financier de la coopération française, a déjà reçu une requête de financement de la part de Dakar. Si le projet est approuvé, il est probable que le groupe Alsthom, spécialiste de la construction des Tgv, entame des études techniques. Au Palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor, on calcule que tout cela ne devrait pas aller au-delà d’avril 2014.



Lundi 23 Décembre 2013 - 11:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter