Du faux dans les garanties de soumission ou d’exécution dans les marchés : la Banque mondiale menace



Du faux dans les garanties de soumission ou d’exécution dans les marchés : la Banque mondiale menace
L’institution financière a fait savoir dans une correspondance adressée à l’ensemble de l’administration que certains candidats aux marchés publics, notamment des marchés financés par la banque mondiale, se livrent à la présentation de faux documents. En effet, le directeur par intérim des opérations de la banque mondiale pour le Sénégal, Moctar Thiam a déclaré que ses services ont découvert de fausses garanties d’offres et dans certains cas de fausses garanties de bonne exécution dans l’exécution des marchés au Sénégal notamment les commandes publiques.

Il met ainsi l’administration en garde contre ses fraudeurs en faisant la vérification de l’authenticité de la garantie d’offre et de la garantie de bonne exécution. Ainsi, nous pouvons noter dans la correspondance de Moctar Thiam du 11février dernier avec ampliation à presque tous les ministères et agences : «j’ ai l’honneur de vous informer que depuis un certain temps et dans plusieurs cas examinés par le département intégrité de la banque mondiale, les investigations ont fait ressortir que les soumissionnaires auxquels les marchés ont été attribués sur financement de la banque mondiale, ont déposé de fausses garanties d’offres et dans certains cas, de fausses garanties de bonne exécution».

Et pour que ce genre de situation ne se reproduise plus a-t-on appris dans le quotidien le populaire, le directeur demande à l’administration de mettre en place un système de vérification et exige aussi que le rapport d’évaluation des offres portant proposition d’attribution du (des) marché(s) devra comporter une section confirmant que la vérification de la garantie de soumission a été faite par tous les soumissionnaires.

Marième FAYE

Mardi 8 Mars 2011 - 16:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter