Dubaï: Sociétés offshore de Papa Mamadou Pouye au cœur des «Panama Papers»



Papa Mamadou Pouye a fait monter, depuis le Panama, deux sociétés offshore dénommées Latvae et Seabury, toutes les deux immatriculées dans les îles vierges britanniques. Ces deux entités ont signé des contrats de 35 millions de dollars  avec Dubai Port World (DPW) pour des prestations qui soulèvent la polémique.

Bien que les deux sociétés aient été montées au Panama dans le cabinet Mossack Fonseca, au cœur d’un scandale mondial né de fuites de documents internes, c’est plutôt à Dubaï, base de DPW, qu’il faut chercher les réponses à cette affaire plus que troublante.


Selon « Libération », Papa Mamadou Pouye n’a pas eu besoin de se rendre au Panama pour monter ses deux sociétés offshore. Il ressort des documents qu’il s’est rapproché de la firme de Hélène Mathieu, une avocate canadienne qui dispose de bureaux à Dubaï.  En effet son cabinet a servi d’intermédiaire pour Pouye en vertu d’un « partenariat » qui liait cette firme à Mossack Fonseca. 

Mieux, les mêmes fichiers montrent que c’est le même cabinet géré par l’avocate canadienne qui discrètement toujours servi de siège social aux deux sociétés offshore avec incorporation dans les Îles Vierges. Au Canada d’ailleurs, Hélène Mathieu est au cœur du scandale puisse qu’il a été découvert qu’elle a même monté des sociétés pour le compte de criminels.
 


Jeudi 12 Mai 2016 - 09:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter