Duel au sommet au Pds : Fada remporte la manche.

Le duel qui opposait Modou Diagne Fada à Me Abdoulaye Wade pour le contrôle du Groupe parlementaire des «libéraux et démocrates» a été finalement remporté par le Président du Conseil départemental de Kébémer. En effet, le Président de l’Assemblée nationale, sollicité pour arbitrer le combat a donné raison à Modou Diagne Fada, recalant du coup Aïda Mbodji, le Joker de l’ancien président de la République du Sénégal.



C’est Modou Diagne Fada qui va diriger le groupe parlementaire des «Libéraux et des démocrates». C’est le bureau de l’Assemblée nationale qui en a décidé ainsi. En effet, à la lettre d’Oumar Sarr, le Coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (Pds)  se référant à l’article 20 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, s’est vue opposer l’article 22 de ce même règlement de l’hémicycle, nous rapporte l'observateur.
 
 L’article 20 stipule que : «les groupes se constituent en remettant à la présidence une déclaration politique signée de leurs membres, accompagnée de ses membres et des députés apparentés, ainsi que les noms du président et du vice-président désignés par le Groupe», alors que l’article 22, lui, exige que «les modifications apportées à la composition d’un Groupe seront portées à la connaissance du Président de l’Assemblée nationale, sous la signature du député intéressé, s’il s’agit d’une démission, sous la signature du président du groupe, s’il s’agit d’une radiation et sous la double signature du député et du Président du groupe ;  s’il s’agit d’une adhésion ou d’un apparentement».
 
Cette manche remportée par le président du Conseil départemental de Kébémer est loin de signer la fin du combat. En effet, les libéraux crient à qui veut l’entendre que jamais Modou Diagne Fada ne présidera à la destinée de leur parti au sein du Parlement.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 15 Octobre 2015 - 08:59




1.Posté par Leuk le 15/10/2015 17:25
1. Macky ne compte pas sur un soutien de Fada : il manoeuvre.
2. La plupart de ceux qui soutiennent Fada veulent aller chez Macky : ils vont transhumer.
3. Fada ne compte pas [ pour le moment ] soutenir Macky à plus forte raison le rallier : il ruse sous la pression [du pouvoir et/ou pour le pouvoir]. Il est ainsi sur 2 fronts.
4. En somme Wade a déjoué un champ de mines posées par Macky sous les pieds de l'opposition avec déjà quelques victimes coté opposition.
5. Le meilleur reste à venir. Wait n See

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter