ECHOS DE MALABO: Le Sénégal en blanc, l’algérie en vert



ECHOS DE MALABO: Le Sénégal en blanc, l’algérie en vert

Pas d’entraînement au stade de Malabo
Ni l’Algérie ni le Sénégal ne s’est entrainé, hier, au stade de Malabo qui doit accueillir la rencontre d’aujourd’hui. Le terrain, qui serait très fatigué après les rencontres qui y ont été jouées, était en réfection. Depuis deux jours, des engins ont tenté d’éliminer les bosses.

Les Fennecs s’entraînent à rebola…
Tout comme le Sénégal, l’Algérie s’est entraînée hier en début de soirée au stade de Rebola. Christian Gourcuff à l’image d’Alain Giresse a caché son jeu. La presse n’a eu droit qu’à quinze minutes de prise de vue avant de laisser l’équipe mettre en place sa tactique.

…les lions à la Paz
Pour l’ultime galop des Lions, Alain Giresse était obligé de se retirer sur la pelouse du stade de La Paz, situé au nord-est de la ville de Malabo. Cette séance ayant eu lieu loin du regard inquisiteur de la presse a permis au technicien français de mettre une stratégie pour contrer les Algériens.

Le 12ème gaïndé bloqué
Le 12ème Gaïndé gabonais qui s’était organisé ne pourra pas effectuer le déplacement à Malabo, aujourd’hui. Pour cause, ces supporters sont confrontés à un problème financier. Même s’ils se sont démenés comme de beaux diables, ils devront se contenter de la télévision pour accompagner leur équipe. Mais, ils promettent d’être aux côtés des Lions en cas de qualification pour la suite.

Délégation sénégalaise
A Malabo, la délégation sénégalaise a dû s’éparpiller un peu partout pour que tout le monde soit logé. Si les Lions sont bien dans leur hôtel, le Sofitel Président, les autres membres de la délégation sont, quant à eux, entre deux hôtels. Il n’y a pas suffisamment de place dans les hôtels qui font quasiment le plein en cette période de compétition.

Les lions se «bunkerisent»
Depuis leur arrivée à Malabo pour l’ultime journée de la poule C, les Lions du Sénégal se sont «bunkerisés». Aucun contact n’a pu être établi entre la presse et les footballeurs depuis leur arrivée à Malabo. D’ailleurs leurs deux dernières séances n’ont pas été ouvertes à la presse à l’exception des images prises par les cameramen et autres photographes.

Conférence et zone mixte
Les tickets d’accès à la conférence de presse et à la zone mixte après la rencontre entre l’Algérie et le Sénégal seront distribués 5 à 2 heures avant le coup d’envoi du match. Avec le nombre très important de journalistes sénégalais et algériens en Guinée équatoriale, beaucoup risquent de ne pas être servis.

Le Sénégal en blanc, l’algérie en vert
Pour la rencontre décisive de ce mardi, les Fennecs évolueront en vert alors que les Lions porteront leurs maillots de couleur blanche. La décision a été prise lors de la réunion technique d’avant-match, tenue hier lundi.

Soudani pour remplacer Slimani
Forfait pour cause de blessure, Slimani a de grandes chances d’être remplacé par Soudani. Riyad Mahrez devrait retrouver le flanc gauche alors que Taider sera à la récupération.

Coundoul traduit encore
Lors de la dernière conférence de presse avant le match d’aujourd’hui, Bouna Coundoul a encore accepté de servir de traducteur. Le portier des Lions a traduit en français toutes les questions posées en anglais et les réponses faites en français.

Giresse ne comprend pas
Après une question posée par un journaliste anglais qui a souhaité s’exprimer en français malgré son fort accent, Alain Giresse n’a rien compris et l’a fait savoir. Le journaliste a été obligé de reformuler sa question, en anglais cette fois-ci, et Coundoul s’est chargé de la traduire.

Gourcuff pince-sans-rire
La réponse de Christian Gourcuff à la question d’un journaliste a créé l’hilarité totale dans la salle de conférence. Le journaliste qui pointait du doigt la fébrilité de l’attaque algérienne s’est vu répondre : «D’abord on était fébrile en défense, maintenant en attaque, si on l’est au milieu contre le Sénégal, ce sera la crise».


Avec Galsenfoot

Mardi 27 Janvier 2015 - 11:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter