EGYPTE : Militants, journalistes, femmes, artistes : la société civile égyptienne aux abois



Liberté, égalité, justice. Tels étaient les mots d’ordre des Égyptiens qui ont renversé Hosni Moubarak, le 11 février 2011. Mais un an après l’arrivée au pouvoir de Mohamed Morsi, les violations des droits de l’Homme restent nombreuses.

Source : http://www.france24.com/fr/20130623-egypte-militan...

Perrine MOUTERDE

Dimanche 30 Juin 2013 - 06:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter