EL HADJI MAMADOU DIAO, RESPONSABLE DE L’APR A KOLDA : « Le président ne pourra exercer sa vision que s’il a l’emprise sur l'essentiel des collectivités locales »





« Notre travail a consisté d’abord à donner la majorité au président de la République à l’Assemblée nationale. Notre enjeu, c’est de lui permettre d’avoir la gouvernance de proximité. Le président ne pourra exercer sa vision pour le Sénégal que s’il a l’emprise sur l’essentiel des collectivités locales du pays. C’est dans ce combat qu’on s’engage. Et tout le monde doit s’y mettre », a déclaré El-Hadji Mamadou Diao, le responsable de l’Alliance pour la République à Kolda devant les étudiants, le Directeur général du Coud, le Responsable de l’Apr, Sanoussi Diakité et d’autres leaders locaux de la capitale du Fouladou.
M. Diao qui présidait une journée d’hommage que les étudiants de Kolda ont organisée en son honneur a ajouté : « ce qui est constant est qu’au moment du choix, tous les autres responsables vont mener le même combat. Me concernant, je suis dans un parti politique je pense devoir tout le respect et la considération qu’il faut à l’organisation interne du parti avant de prendre une décision. Mais cela se fera de concert avec les intérêts de Kolda par rapport à la vision que le président a pour le développement de notre région ».
Pour M. Diao, c’est le débat sur le leadership pluriel qui est en train de se manifester. « Vous verrez que quand les choix seront faits, tout le monde va s’engager dans le même combat. Nous avons tous intérêt à permettre la réussite du président de la République. Nous n’avons pas le droit de le faire échouer. Nous devons tous nous mettre au service des listes qui seront choisis. De façon sereine, nous battrons campagne. Il y a une éclosion des talents. Le parti est relativement jeune ». Le responsable de l’Apr a poursuivi : « il est arrivé au pouvoir sans se structurer. Nous avons pris sur nous de ne pas le structurer pour aller ensemble au combat. Mais lors des réunions de concertation, il y a eu des convergences de vue. Je pense qu’avec les médiations entamées par le président de la République par le biais des superviseurs au niveau de chaque localité, on parviendra à trouver une solution à même de sonner vers le combat pour la victoire qui va nous débarrasser des derniers vestiges du régime de Wade ».
S’agissant des menaces brandies contre les responsables qui perdront les élections dans leurs fiefs, Mamadou Diao a dit être en phase avec Macky Sall. « Je suis d’accord. Quand on sait qu’on ne pèse pas lourd on doit pouvoir laisser la place aux autres, parce que l’objectif n’est pas de gagner pour sa propre destinée, mais de permettre au président de la République d’exercer la gouvernance locale pour le développement de notre pays ».



EL HADJI MAMADOU DIAO, RESPONSABLE DE L’APR A KOLDA :   « Le président ne pourra exercer sa vision que s’il a l’emprise sur l'essentiel des collectivités locales »


Dimanche 13 Avril 2014 - 14:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter