ELBG implose : Balla Gaye 2 mécontent, Elton crée Ndiambour Mbollo

Depuis deux (2) saisons, le vent a tourné au niveau de l’Ecole de Lutte Balla Gaye (ELBG). Il y a seulement quelques années, l’écurie nageait dans le plus grand bonheur. Les résultats suivaient pour la grande satisfaction du père fondateur qui verra même son homonyme Balla Gaye 2 décrocher le titre de « roi des arènes ». Mais depuis la perte de la couronne, c’est le rififi total. Elton a claqué la porte, Double Less ne vient même plus aux entraînements. Mécontent, le tombeur de Yékini demande la dissolution du staff.



«Pour dire vrai, on doit dissoudre le staff tout nettement et intégrer de nouvelles têtes. Cela ne doit plus être une écurie dont la porte est ouverte à n’importe qui. On n’a pas de staff. L’école n’en a pas, du tout. On ne peut pas vous dire que tel ou tel est le président de l’écurie. On fonctionne sans staff réel. On a besoin de bons dirigeants », avait déclaré Balla Gaye 2 dans «Sunu Lamb ». Pour père Balla Gaye 1, le constat est là : « (son homonyme) lui a tout simplement échappé ». «Je ne sais pas ce qui s’est passé mais il m’a échappé. Je portais Balla Gaye 2 dans mon cœur, c’était mon plus grand espoir. Pour moi, il n’y avait qu’un seul lutteur dans l’arène, Balla Gaye 2. Je ne calculais pas les autres… », réagissait ce dernier sur les mêmes colonnes.


Ce, au moment où le divorce entre Elton et ELBG est finalement consommé. Le bulldozer de Guédiawaye (banlieue de Dakar) a dit adieu à « père Balla » et créé sa propre entité, l’écurie Ndiambour Mbollo. Ce, même si pour l’heure, rien n’est officialisé. 


Mercredi 21 Octobre 2015 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter