ELECTIONS LOCALES A BISCUITERIE : Un jeune leader de 29 ans à la conquête des suffrages des populations




Les « Papys » du champ politique à Biscuiterie sont avertis. Bassirou Seck, le leader du parti Gueum sa rew est en lice pour briguer la mairie de cette ville de Dakar. Il dit miser sur la jeunesse et des projets « innovants » pour réussir ses ambitions
Dans la commune de Biscuiterie, les jeunes ne veulent visiblement plus laisser la gestion des affaires locales aux « papys » de la politique dans cette partie de Dakar. Une liste portée par Serigne Bassirou Seck, un jeune de 29 ans a sonné la mobilisation pour défénestrer le maire sortant, Doudou Issa Niasse, empêcher le retour de l’ancien maire Lamine Dia et barrer la route aux « Apéristes » Ismaïla Guèye et Djibril War. « La jeunesse est un élément essentiel pour asseoir le développement. La commune de Biscuiterie est une commune majoritairement composée de jeunes. Notre ambition est de miser sur la jeunesse pour réussir notre mission », a déclaré M. Seck qui est le secrétaire général du parti « Gueum sa rew » créé en mai 2010.
M. Seck qui fut porte-parole de la coalition « Taxaw tem » dirigée par le Pr Ibrahima Fall lors de la présidentielle de 2012 souligne que sa liste est portée par la jeunesse et les gens qui ont intégré le champ politique pour développer leur commune. « Il est possible de renverser la tendance. Il faut que nous prenions nos responsabilités pour développer notre commune », souligne-t-il.
La Liste Gueum sa Rew propose plusieurs projets pour donner un nouveau visage à la commune de Biscuiterie. Dans le domaine de l’éducation, M. Seck promet de réduire le déficit en salles de classe. « Des cours de renforcement seront également organisés. Pour mieux encourager l’excellence dans les écoles, des distributions de prix aux meilleurs élèves de la commune ainsi qu’un tournoi de génie en herbe seront initiés », dit-il. Les élèves seront également initiés à l’informatique, au Coran et au catéchisme, ajoute-t-il.
La liste promet aussi une machine de traitement des ordures ménagères, des sessions de formation ainsi que des financements pour les porteurs de projet. Les subventions allouées aux équipes seront aussi renforcées. « En partenariat avec la mairie de Besançon, nous allons développer des activités créatrices d’emplois pour les jeunes à travers l’importation d’articles venant de la France et qui seront revendus par les jeunes », indique M. Seck. Le leader de Gueum Sa rew a poursuivi : « nous allons installer des lampadaires solaires et permettre aux familles d’accéder au solaire à moindre coût. Un défilé de mode annuel pour promouvoir les jeunes créateurs de la commune sera initié ». Bassirou Seck annonce également une entreprise spécialisée dans l’agriculture et l’élevage. Le budget est déjà bouclé. Selon lui, le projet va générer une vingtaine d’emplois.
Ancien pensionnaire du « Daara » Khelcom de 1993 à 2013, Bassirour Seck a fait son cursus scolaire à Dakar après avoir maitriser les arcanes du livre Saint. Après l’obtention du Baccalauréat, il a poursuivi ses études en France, précisément à Besançon. Il s’apprête à terminer un Master en Management administratif et financier.
Pour réussir ses ambitions, la liste « Gueum sa rew » mise sur les visites de proximité, les meetings et les caravanes. « Nous allons rencontrer toutes les couches sociales pour leur soumettre notre projet pour Biscuiterie », lance Bassirou Seck.





Mercredi 11 Juin 2014 - 17:10




1.Posté par Max le 12/06/2014 12:23
C'est est quand il seras maire qu il aura de quoi terminer ses études

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter