EMIGRATION : 604 Sénégalais dans les geôles espagnoles

Plusieurs centaines de Sénégalais, parmi les 604 qui croupissent dans les prisons espagnoles, seront rapatriés. Constitués, pour l’essentiel, de sans papiers, leur sort est déjà scellé. Aussi, avons-nous appris, de sources dignes de foi, qu’ils seront «versés» à Dakar, en provenance d’Espagne, le 29 mai prochain, par un vol spécial de la compagnie Air Europa.



Plusieurs centaines de Sénégalais seront  rapatriés ce 29 mai 2014 par vol spécial d’Air Europa en provenance d’Espagne. Des sources dignes de foi indiquent que cette opération de rapatriement découle d’une convention signée le 11 avril dernier entre les gouvernements du Sénégal et de l’Espagne (voir ci-dessous une copie de la convention). «Si les dispositions générales de cette convention stipulent le transfert de Sénégalais condamnés  en Espagne, elles cachent bien des astuces qui permettraient aux autorités espagnoles de rapatrier sans coup férir les Sénégalais en situation irrégulière en terre espagnole», mentionne le communiqué dont nous détenons copie. Et la même source de préciser que cette convention signée «en toute complicité», encore sous le dos de cette communauté, n’est rien d’autre que le coup qui va amèrement briser les rêves de milliers de Sénégalais qui ont eu á braver  le froid, la pluie, la chaleur, la faim et parfois même au risque de leur vie et ceci dans le seul but de venir en aide à leurs parents restés au pays.  Dès lors, nos compatriotes vivant en Espagne se posent la question de savoir ce qu’ils ont fait de si mal pour mériter un traitement pareil de la part de ceux qui sont censés préserver et sauvegarder leurs intérêts ?

Purger la peine

Et de s’interroger : «quels sont les soubassements de cette très controversée convention ?». En tous cas, quelles que soient les motivations des autorités, le texte invoque que la signature de celle-ci n’est pas pertinente á l’heure actuelle et se situe aux antipodes des aspirations de la communauté sénégalaise complètement plongée dans le désarroi et la consternation. Au demeurant, si cette convention permet á ces compatriotes de purger leur peine chez eux, il faut reconnaître que 604 Sénégalais croupissent encore dans les prisons espagnoles. Ces derniers sont pour la plupart des sans papiers et non des délinquants, lit-on dans un document. Lequel, nous dit-on, permet de savoir que ce rapatriement massif est dénué de tout fondement objectif. «Si, lors de la campagne électorale, le Président de Macky Sall avait clamé haut et fort qu’il prendrait en charge les problèmes des Sénégalais de l’extérieur et ferait de la diaspora la quinzième région du pays, une fois élu, force et de constater que la réalité est toute autre», se désolent ces compatriotes vivant en Espagne. Pour eux, «leurs problèmes semblent être le cadet des soucis des autorités». Tout compte fait, ils demandent à l’Etat du Sénégal du surseoir à ce rapatriement.


Rewmi

Dimanche 18 Mai 2014 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter