Ebola : Après Ziguinchor et Oussouye, Tambacounda convoque un CRD demain

La poussée brutale des fièvres hémorragiques au sud de la Guinée Conakry fait peur. D’où l’urgence de prendre toutes les mesures préventives à Tambacounda où il est prévu demain jeudi, un Comité Régional de Développement (CRD) qui réunira tous les chefs de services, les tradipraticiens, les routiers, les sapeurs pompiers et le consortium des vétérinaires. Dans la région orientale plus que l’opération de sensibilisation de grande envergure lancée à Ziguinchor et Oussouye, il s’agit d’une « synergie d’actions contre toute pénétration, apparition ou propagation du virus Ebola », selon Seyni Touré, point focal surveillance épidémiologique à la région médicale de la zone.




 
En effet, le point focal surveillance épidémiologique à la région médicale de Tambacounda, Seyni Touré donne le ton: Il faut « réduire les risques de transmission avec les animaux, bien cuire la viande, porter des gants pour le personnel en charge du nettoyage dans les porcheries, réduire tout contact rapproché avec les sujets infectés, protection individuelle adaptée avec un lavage des mains et du savon régulièrement » parce qu’il y a l’ « espèce récente qui est souvent transmise à travers le porc alors que de l’ordre naturel, on dit que c’est la sauve souris ». D’où « la nécessité », prévient-il,  « de bien cuire la viande et aussi bien bouillir le lait trait des animaux».


Une synergie d’actions contre toute pénétration, apparition ou propagation du virus Ebola  de mise dans la région, un comité régional de Développement (CRD) est convoqué par le chef de l’exécutif régional. La rencontre prévue demain, « tous les chefs de services pour les MCT, les tradipraticiens, les routiers et les sapeurs pompiers sont attendus. De même que selon le correspondant de la Rfm, le Consortiums des vétérinaires dans le cadre de la surveillance épidémiologique. 


Mardi 25 Mars 2014 - 13:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter