Ebola Déjà 1 an : les élèves du collège Martin Luther King appelle à une commémoration



une voix du terrain, Chernor un jeune de la Sierra Léone
une voix du terrain, Chernor un jeune de la Sierra Léone
Plan international et les élèves du collège Martin Luther King, appellent à une commémoration de l’an 1 de l’annonce officielle de l’épidémie d’Ebola en Guinée puis en Sierra Leone et au Liberia. La cérémonie aura lieu ce lundi 23 Mars à partir de 10h30 à l’école pour marquer cette date symbolique. Ce, à l’endroit des victimes mais aussi pour les héros de l’épidémie  de la maladie en Afrique de l'Ouest.
 
une voix du terrain, Chernor un jeune de la Sierra Léone fera part de son expérience de jeune qui a vécu la guerre civile mais aussi l’épidémie d’Ebola. Les élèves de l’école partageront leur message pour les enfants des pays affectes et organiserons la minute de silence. Plan international présentera un rapport inédit sur les multiples impacts d’Ebola sur les enfants suite à des enquêtes réalisées récemment dans les communautés touchées par Ebola, en Sierra Leone et au Liberia, peut-on lire à travers le communiqué.
 
L'épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l'Ouest débute au sud-est de la Guinée en décembre 2013, avant de s'étendre au Liberia et à la Sierra Leone puis, dans une moindre mesure, au Nigeria, au Sénégal, aux États-Unis, à l'Espagne, au Mali et au Royaume-Uni. C'est la première fois que ce virus, sans traitement connu, entraîne une contamination ailleurs qu'en Afrique centrale puis hors du continent africain.
 
Cette épidémie, la plus meurtrière depuis la découverte du virus en 1976, est causée par la souche Zaïre du virus. Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le patient zéro serait un enfant décédé en décembre 2013 près de Gueckédou, dans le sud-est de la Guinée. En août 2014, l'OMS qualifie l'épidémie d'« urgence de santé publique de portée mondiale ». Pour plusieurs chefs d'États occidentaux, l'épidémie représente « la plus grave urgence sanitaire de ces dernières années ». Au 11 février 2015, l'OMS recensait 22 894 cas pour 9 177 décès dus à cette épidémie.


Samedi 21 Mars 2015 - 09:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter