Ebola-Mali: un autre cas testé négatif



Ebola-Mali: un autre cas testé négatif
Dans un souci de transparence, le Gouvernement informe l’opinion publique nationale et internationale, à travers le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, sur l’évolution de la maladie à virus Ebola au Mali. A la date du 17 novembre 2014, la situation se présente comme suit : Le nombre de personnes-contacts suivies par les services de santé  atteint 577. Elles ont toutes été mises en observation pour contrôle sanitaire, parmi ces personnes-contacts, un cas suspect a été testé négatif ce jour,lLe bilan n’a pas évolué, et reste toujours de trois (3) décès liés au patient guinéen, et un (1) décès à Kayes (fillette de 2 ans), soit un total de quatre (4), Parmi les personnes en contact avec le patient guinéen, une (1) personne a été déclarée positive, et est en traitement par les services spécialisés.
 
 
Le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, s’investissant personnellement dans la lutte contre Ebola, s’est rendu le lundi 17 novembre au CNAM, sis à Djicoroni Para, pour observer le centre d’isolement mis en place. Il s’est félicité de la qualité des infrastructures, « et du travail sérieux, fabuleux, mené par une équipe responsable, et consciente des enjeux ». Au cours de cette visite, il a pu échanger à distance avec la personne contaminée, actuellement en traitement, à qui il a présenté ses meilleurs vœux de rétablissement, et apporté tout le soutien de la Nation. Dans l’après-midi, Le Président de la République est allé inspecter le dispositif mis en place par le Gouvernement à Kourémalé, localité située à la frontière guinéenne. Ce fut l’occasion pour le chef de l’Etat d’appeler à la mobilisation générale, et d’encourager les agents sanitaires et les forces de sécurité à la vigilance, et à la rigueur dans le travail.

 
Le Gouvernement appelle au calme et à la sérénité, et à la mobilisation générale de l’ensemble des populations, pour véhiculer les messages de prévention et faire respecter les mesures d’hygiène et les consignes sanitaires, qui demeurent des conditions essentielles de prévention de cette maladie. Et, invite toutes les personnes ayant eu des contacts directs ou indirects avec les personnes déclarées positives à se faire identifier pour un contrôle sanitaire en appelant les numéros verts : 80 00 89 89 / 80 00 88 88 / 80 00 77 77.
 Le Coordinateur du Centre Opérationnel d’Urgence, Pr Samba O. SOW


Mardi 18 Novembre 2014 - 10:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter