Ebola a fait plus de 1900 morts

Le bilan humain de l’épidémie a atteint les 1900 morts sur 3500 cas confirmés, selon l’OMS. La Guinée a indiqué que le virus avait touché une nouvelle zone dans le pays.



Ebola est présent au Liberia, en Sierra Leone, en Guinée, au Nigeria et au Sénégal.
Ebola est présent au Liberia, en Sierra Leone, en Guinée, au Nigeria et au Sénégal.
9 nouveaux cas ont été détectés dans la préfecture de Kerouane, à 750 km au sud-est de la capitale Conakry.

Les autorités guinéennes ont précisé mercredi que la propagation du virus s’accélérait alors que 400 personnes sont décédées des suites de la maladie la semaine dernière.

Cette épidémie d’Ebola est la plus meurtrière depuis la découverte des premiers cas en 1976.

Le Nigeria, qui compte 18 cas confirmés, a enregistré la mort d’une septième personne à Port-Harcourt, principale ville de la région pétrolière du sud-est du pays.

Il s'agit d'un patient placé sous surveillance après la mort dans cette ville le 22 août d'un médecin qui avait traité un malade.

En août dernier, le Canada a annoncé vouloir faire don de 800 à 1000 doses d’un vaccin expérimental à l’Organisation Mondiale de la Santé pour l’utiliser en Afrique.

Des problèmes se posent maintenant sur le transport du vaccin à destination après les suspensions de vol de plusieurs compagnies aériennes vers les pays touchés.

Le Dr David Navarro, coordinateur des Nations unies pour Ebola, a de son côté évalué “ à au moins 600 millions de dollars, et peut-être beaucoup plus”, le montant nécessaire pour les pays touchés.

Le “véritable défi” a-t-il expliqué, est de permettre aux personnels de santé dans ces pays de retourner au travail.

Pour cela, il faut leur fournir le matériel et les équipements dont ils ont besoin, ainsi que l’argent pour les payer.

Le président guinéen Alpha Condé a pressé les agents de santé à intensifier leurs efforts pour éviter de nouvelles infections.

Au Liberia, le gouvernement a commencé à offrir des bonus de 1000 dollars pour les agents de santé qui acceptaient de travailler dans des centres de traitement contre Ebola.


BBC Afrique

Jeudi 4 Septembre 2014 - 13:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter