Ebola au Sénégal: «Le malade tenait encore sur ses jambes à son admission au CHU de Fann »



Ebola au Sénégal: «Le malade tenait encore sur ses jambes à son admission au CHU de Fann »
Depuis le 26 août dernier, le premier cas Ebola au Sénégal est mis en quarantaine au Centre National Hospitalier Universitaire (CHU) de Fann. Mais c’est tenant sur ses deux jambes que l’étudiant guinéen porteur du virus est arrivé sur les lieux accompagné de son oncle qui s’est par ailleurs confessé à un vieil homme, parent d’un hospitalisé. «Il est arrivé accompagné d’un homme et tenait encore sur ses jambes. Il était en jean et de teint clair», dit le vieil homme qui précise avoir devisé avec l’accompagnateur du malade.

 
« Il semblait embêter et m’a expliqué que celui qui était en réalité son neveu avait fui la Guinée pour venir au Sénégal après avoir perdu cinq (5) membres de sa famille. Il assure l’avoir conduit à l’hôpital dès les premiers symptômes». C’est là souligne-t-il au journal « l’Observateur » que les choses sont prises en main sans remontrances contre le malade. «J’ai entendu les médecins qui l’ont accueilli se plaindre des mensonges du patient qui, vraisemblablement, cherchait à cacher son état et son lieu de provenance mais finalement devant ses 39,5° de fièvre et sa diarrhée accompagnée de sang, ils l’ont isolé dans un bâtiment au fonds du centre des maladies infectieuses avant de désinfecter, jeudi soir, toute la clinique». 


Samedi 30 Août 2014 - 14:00




1.Posté par Mansour Touré le 30/08/2014 16:15
Mais quel con! Il cachaiit carrément son etat le bougre!!!

2.Posté par khaa le 30/08/2014 22:03
Quelle Catastrophe Ce guineen ne sait meme pas ce que cela va couter au Senegal pas seulement au plan sanitaire mais dans tous les secteurs de developpement PAUVRE SENEGAL!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter