Ebola en Afrique de l'Ouest : l'UE vient en appoint aux pays affectés avec 92 milliards



Ebola en Afrique de l'Ouest : l'UE vient en appoint aux pays affectés avec 92 milliards
La plupart des systèmes de santé des pays affectés par le virus Ebola, sont montrés presque impuissants face à la propagation de la maladie. En plus de cela, l'économie des ces pays de l'Afrique de l'Ouest un subit un rude coup avec, la suspension des certaines activités avec ces pays qui des cas de virus Ebola.

Ainsi, la Commission européenne vient d'annoncer une contribution de 92 milliards de F CFA, soit 140 millions d'euros, pour venir en aide aux pays ouest-africains actuellement affectés par la fièvre hémorragique à virus Ebola.
"Sur cette nouvelle enveloppe, 38 millions d'euros sont spécifiquement destinés à aider les autorités de ces pays à améliorer leurs services de santé (notamment en renforçant les centres de traitement ou en soutenant le personnel de santé), tant pendant la crise que pendant la phase de redressement", rapportent les services de la Commission européenne.

Cinq millions d'euros seront utilisés pour fournir des laboratoires mobiles aux fins de la détection du virus et former du personnel de santé, selon le communiqué transmis à l'APS.

Il ajoute que 97,5 millions d'euros, sous forme d'appui budgétaire, serviront à améliorer la capacité du Liberia et de la Sierra Leone à fournir des services publics — notamment en matière de soins de santé — et de renforcer la stabilité macro-économique de ces deux pays.

« La crise actuelle causée par le virus Ebola reste extrêmement préoccupante, en raison non seulement de ses répercussions manifestes sur les services de santé, mais aussi des problèmes plus généraux, touchant à la stabilité économique, à la sécurité alimentaire, ainsi qu'à l'eau et à l'assainissement, qu'elle provoque dans la région », a commenté Andris Piebalgs, commissaire européen au développement.

"Notre aide témoigne de la détermination de l'UE à continuer à y apporter une réponse internationale forte et coordonnée et à faire tout ce qui est en son pouvoir pour aider les autorités des pays touchés dans les domaines où elles en ont le plus besoin", a ajouté M. Piebalgs.

La situation se détériore sans cesse, en dépit des efforts courageux des organisations humanitaires et de l'aide rapide et massive apportée par la communauté internationale.

avec Aps

Vendredi 5 Septembre 2014 - 16:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter