Ebola: l'autre mauvaise nouvelle qui vient du Nigeria

L'épidémie de fièvre hémorragique qui a atteint Lagos peut mettre le pays à genoux.



Ebola: l'autre mauvaise nouvelle qui vient du Nigeria
Le Nigeria est en alerte rouge depuis le week-end des 26 et 27 juillet, qui a vu le décès d’un Libérien victime du virus Ebola, à Lagos. Selon les explications fournies par le site d’information The Nation, ce Libérien de 40 ans était arrivé à Lagos par un vol comprenant 200 passagers. Les autorités fédérales nigérianes ont indiqué être en train de prendre toutes les mesures préventives nécessaires.
Il s’agit du premier cas de fièvre hémorragique enregistré au Nigeria, alors que l’épidémie a déjà atteint plus de 1.000 personnes et causé 600 décès en Guinée, Sierra Leone et au Liberia depuis février 2014, selon des chiffres de l’OMS.
Le fait que l’épidémie se répande aujourd’hui sur Lagos est en soi une véritable catastrophe indique Ventures Africa.
«Lagos est le poumon économique du Nigeria: tous les biens et les services y sont centralisés, notamment les produits. Si l'épidémie touche de plein fouet Lagos, elle mettra le Nigeria à genoux, humainement et économiquement», précise le magazine économique.

Slateafrique

Vendredi 1 Août 2014 - 15:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter