Ebola : la Côte d’Ivoire accueillera bien la Sierra Leone en éliminatoires de la CAN-2015

Le gouvernement ivoirien a finalement annoncé le 1er septembre qu'il autorisait la tenue le 6 septembre à Abidjan du match Côte d'Ivoire - Sierra Leone, qualificatif pour la CAN-2015, qu'il refusait d'accueillir par crainte de l'épidémie d'Ebola.



Ebola : la Côte d’Ivoire accueillera bien la Sierra Leone en éliminatoires de la CAN-2015
Marche arrière pour le gouvernement ivoirien. Après avoir refusé d'organiser le 6 septembre en Côte d'Ivoire la rencontre entre les Elephants et la Sierra-Léone comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la CAN-2015 en raison du virus Ebola, les autorités ivoiriennes ont changé d'avis.
"Le Conseil national de sécurité autorise la tenue du match de la Côte d'Ivoire contre la Sierra Leone, après une garantie de la Fédération sierra-léonaise que sa délégation (...) ne s'est rendue dans aucun pays affecté par le virus pendant la période de 21 jours d'incubation", a indiqué le gouvernement ivoirien dans un communiqué lu lundi soir à la télévision publique. Le match Côte d'Ivoire-Sierra Leone se jouera donc bel et bien à Abidjan le 6 septembre.
La Confédération africaine de football (CAF) avait menacé de sanctions la Côte d'Ivoire lundi, si elle refusait d'organiser la rencontre. "La Côte d'Ivoire est censée accueillir le match, si elle ne le fait pas, la CAF appliquera les règles", a déclaré, sans plus de précisions quant à d'éventuelles sanctions, Junior Binyam, en charge des relations médias de la CAF, dans une réponse écrite à l'AFP.
La CAF brandit la menace d'une élimination
"Si, pour une quelconque raison, une équipe se retire d'une compétition ou ne se présente pas à un match, à l'exception de cas de force majeure reconnus par le comité d'organisation, ou refuse de jouer ou quitte le terrain avant la fin réglementaire d'un match sans autorisation de l'arbitre, elle sera considérée comme perdante et devra être éliminée pour de bon de cette compétition", stipule notamment l'article 57.
Une équipe de 20 joueurs sierra-léonais, évoluant tous hors du pays, disputera la rencontre face à la Côte d'Ivoire, tandis que les cadres de la Fédération s'envoleront de la capitale Freetown, a expliqué Chris Kamara, le secrétaire général de la Fédération sierra-léonaise de football (SLFA).
"Nous attendons de gagner les deux matches, a affirmé Chris Kamara. Nous joueurs sont tous motivés. Et bien qu'ils ne vivent pas en Sierra Leone, leurs esprits ne sont pas découragés par l'épidémie d'Ebola. Ils sont impatients d'apporter des louanges à leur patrie."
 
Quelque 422 personnes sont mortes de cette fièvre hémorragique extrêmement contagieuse en Sierra Leone.
 
Avec AFP

france 24

Mardi 2 Septembre 2014 - 14:04



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter