Ebola: la Tabaski, l'occasion de rappeler les mesures d'hygiène

Ce weekend, les musulmans d’Afrique de l’Ouest célébraient la Tabaski. Et cette année, la fête est marquée par l’épidémie d’Ebola. Au Sénégal, le ministère de la Santé a invité les imams à rappeler aux fidèles les règles d’hygiène de base.



Des garçons lisent une brochure sur la prévention du virus Ebola dans les faubourgs de Dakar, au Sénégal. AFP PHOTO / SEYLLOU
Des garçons lisent une brochure sur la prévention du virus Ebola dans les faubourgs de Dakar, au Sénégal. AFP PHOTO / SEYLLOU

Se laver régulièrement les mains, bien cuire la viande avant de la consommer, éviter tout contact avec une personne malade ou décédée d’Ebola… Voici quelques-unes des recommandations du ministère de la Santé sénégalais à l’occasion de la Tabaski. Pendant son sermon, l’imam Cissé d'une mosquée de Dakar a rappelé aux Sénégalais les risques de la maladie :

« Au Sénégal, on aime serrer la main. Mais dès que vous rentrez, lavez-vous les mains, a-t-il insisté. Les gens sont préoccupés parce qu’on ne connaît pas, les gens sont méfiants. C’est déjà une disposition sécuritaire ».

Ousseynou est un fidèle de la mosquée de Ouakam. Pour lui, même si le virus est maîtrisé au Sénégal, il faut rester vigilant. « L’imam demande qu’on respecte les mesures d’hygiène, il a demandé qu’on prie, rapporte-t-il. L’imam a aussi prié pour que le virus ne revienne plus au Sénégal parce qu’on a eu récemment un cas, mais on a pu le combattre ».

Selon les autorités, le seul cas diagnostiqué sur le territoire  est guéri. Et après 21 jours de suivi, aucune personne en contact n’a développé le virus.


Rfi.fr

Lundi 6 Octobre 2014 - 14:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter