Ebola: le Niger agit de manière préventive

Bien que n'ayant pas enregistré de cas d'Ebola, le Niger prend les devants. Depuis l'épidémie de cette fièvre dans l'espace ouest-africain, les autorités sanitaires nigériennes ont entrepris une vaste campagne de sensiblisation de masse dans les écoles, en plaçant aussi des affiches portant des messages sur les artères de Niamey.



La ville d'Agadez était déjà sous surveillance préventive, c'est désormais tout le pays qui fait l'objet d'une campagne de sensibilisation nationale. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
La ville d'Agadez était déjà sous surveillance préventive, c'est désormais tout le pays qui fait l'objet d'une campagne de sensibilisation nationale. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO

Dans les écoles, les enseignants instruits par leur hiérarchie apprennent aux enfants l’observation stricte des règles d’hygiène au quotidien. Amina Compaoré, directrice adjointe d’une école de Niamey, a expliqué la démarche à RFI : « Il y a des enseignements qu’on donne aux enfants dans les classes, au moment des leçons de morale. On leur parle surtout des règles d’hygiène, comment les enfants doivent se comporter. Les toilettes, on les lave trois fois par jour. »

Selon une enseignante d’école à Niamey, des cours sont enseignés dans ce sens : « A chaque fois qu'ils reviennent des toilettes, les enfants prennent le savon et l’eau. Ils lavent leurs mains. Même ce matin, nous avons fait la propreté de l’école. »

Dans les rues de Niamey, des affiches sont placées, sur lesquelles on peut lire : « Prudence ! Ensemble, barrons la route à Ebola. » Zacaria Ali a bien reçu ce message : « C’est écrit : la propreté, laver les mains, que ce soit une leçon continuelle. Et que Dieu nous en garde, parce que j’ai entendu que c’est vraiment une maladie très, très dangereuse. » Cette campagne de masse fait partie du plan national de prévention, élaboré par les autorités sanitaires nigériennes.


Rfi.fr

Lundi 10 Novembre 2014 - 10:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter