Ebola: le bilan s'alourdit en Guinée

Plus de 100 personnes sont mortes à cause du virus Ebola en Guinée, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).



Ebola: le bilan s'alourdit en Guinée
Il s’agit d’«une des plus difficiles propagations Ebola que nous avons jamais traitée». Cela pourrait prendre quatre mois avant qu’elle soit contenue a déclaré l'OMS.Le virus a désormais fait 101 victimes en Guinée et 10 au Liberia.

Le virus Ebola est transmis par un contact proche et tue entre 25% et 90% de ses victimes.

De nombreux pays d’Afrique de l’Ouest ont des frontières poreuses et des personnes voyagent fréquemment entre les pays.

Le Sud de la Guinée est l’épicentre de l’épidémie, avec le premier cas rapporté le mois dernier.

La propagation géographique se poursuit et rend le virus particulièrement difficile à contenir, les anciennes éclosions s’étant déroulées dans des zones bien plus réduites.

L’OMS a indiqué que 157 cas suspects ont été enregistrés en Guinée, dont 20 dans la capitale, Conakry.

67 de ces cas ont été confirmés comme étant atteints du Ebola.

Dans le Liberia voisin, 21 cas ont été rapportés, dont 5 confirmés par l’OMS.

Le Mali a rapporté 9 cas suspects, mais les premiers tests médicaux ont montré que deux d'entre eux n'avaient pas d'Ebola.

L’Arabie Saoudite a suspendu la délivrance de visas pour les musulmans de Guinée et du Liberia qui voudraient se rendre en pèlerinage à La Mecque.

Il s’agit de la première épidémie Ebola connue en Guinée. Les cas précédents ont été enregistrés à des milliers de kilomètres en République Démocratique du Congo et en Ouganda.

Il n’y a ni cure ni vaccin pour contrer cette maladie.

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 9 Avril 2014 - 10:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter