Ebola : le retard et les défaillances de l'OMS critiqués par des experts de l'ONU



L'Organisation mondiale de la santé (OMS) «n'a pas une capacité et une culture suffisamment fortes pour mener des opérations d'urgence». Le diagnostic du groupe d'experts indépendants mandaté par l'ONU pour évaluer la réaction de l'OMS face à «l'épidémie sans précédent» d'Ebola est sévère. Son rapport dévoilé lundi 11 mai dénonce le retard et les défaillances de l'OMS.
« [Le groupe] ne comprend toujours pas pourquoi des avertissements précoces lancés de mai à juin 2014 n'ont pas abouti à une réponse adéquate et sérieuse. »
L'OMS a déclaré une urgence de santé publique mondiale provoquée par Ebola seulement le 8 août 2014. Au total, l'épidémie, qui a pris fin officiellement au Liberia samedi, a touché 26 000 personnes, essentiellement dans trois pays d'Afrique de l' Ouest (Guinée, Liberia et Sierra Leone), et plus de 10 900 en sont mortes.
Les critiques contre la lenteur de réaction de l'OMS ne sont pas nouvelles. Cette fois, elles viennent d'un groupe d'expertsmis en place le 9 mars, par des Etats-membres de l'organisation de Genève, c'est-à-dire de ses bailleurs de fonds. Le conseil exécutif de l’OMS lui-même a adopté, le 3février, une résolution sur Ebola visant à réformer l’institution.

le monde

Lundi 11 Mai 2015 - 14:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter