Ebola: pas de réveillon public à Conakry

Les autorités guinéennes ont interdit les rassemblements publics pour les fêtes de fin d'année à Conakry en raison de l'épidémie d'Ebola.



Le gouverneur de la ville, Soriba Sorel Camara, a invité les résidents de la capitale à éviter autant que possible "tout regroupement au niveau des marchés, gares routières, débarcadères, hôpitaux et à l'aéroport". Dans un communiqué, M.Camara exhorte la population à " éviter toute chose qui pourrait compromettre l'urgence sanitaire en cette période de la fièvre hémorragique à virus Ebola". La Sierra Leone, un pays également touché par Ebola, a interdit les festivités publiques de fin d'année. L'épidémie s'est déclarée dans le sud de la Guinée en décembre 2013 et elle a déjà fait près de 6.900 morts dans trois pays de la région: la Sierra Leone, la Guinée et le Liberia.
Le gouverneur de la ville, Soriba Sorel Camara, a invité les résidents de la capitale à éviter autant que possible "tout regroupement au niveau des marchés, gares routières, débarcadères, hôpitaux et à l'aéroport". Dans un communiqué, M.Camara exhorte la population à " éviter toute chose qui pourrait compromettre l'urgence sanitaire en cette période de la fièvre hémorragique à virus Ebola". La Sierra Leone, un pays également touché par Ebola, a interdit les festivités publiques de fin d'année. L'épidémie s'est déclarée dans le sud de la Guinée en décembre 2013 et elle a déjà fait près de 6.900 morts dans trois pays de la région: la Sierra Leone, la Guinée et le Liberia.

Le gouverneur de la ville, Soriba Sorel Camara, a invité les résidents de la capitale à éviter autant que possible "tout regroupement au niveau des marchés, gares routières, débarcadères, hôpitaux et à l'aéroport".

Dans un communiqué, M.Camara exhorte la population à " éviter toute chose qui pourrait compromettre l'urgence sanitaire en cette période de la fièvre hémorragique à virus Ebola".

La Sierra Leone, un pays également touché par Ebola, a interdit les festivités publiques de fin d'année.

L'épidémie s'est déclarée dans le sud de la Guinée en décembre 2013 et elle a déjà fait près de 6.900 morts dans trois pays de la région: la Sierra Leone, la Guinée et le Liberia.


BBC Afrique

Mercredi 24 Décembre 2014 - 14:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter