Ebola: quarantaine levée pour 25 personnes au Mali

Le 24 octobre, une fillette venue de la Guinée voisine est morte d'Ebola à Kayes, après avoir transité par Bamako. La quinzaine de personnes mises en quarantaine dans la capitale pour avoir été plus ou moins en contact avec la fillette ont été libérées ce lundi 10 novembre, aucun cas de la maladie n'ayant été détecté. La quarantaine a également été levée pour dix autres personnes à Kayes.



Ebola: quarantaine levée pour 25 personnes au Mali
Pour célébrer la bonne nouvelle, le ministre malien de la Santé a rendu visite à la quinzaine de personnes qui avaient été mises en quarantaine à Bamako. « Ils ne sont pas malades. Ils n'ont pas contracté le virus », a ainsi déclaré Ousmane Koné. Aucun cas d’Ebola n’a été en effet constaté pendant la période d’incubation, qui est de trois semaines maximum.
La fillette de deux ans décédée fin octobre venait de Guinée, un des pays les plus touchés par la maladie. Elle a transité par Bamako, avant de mourir d’Ebola à Kayes, dans l’extrême ouest du Mali. Dans cette ville où RFI s'est récemment rendu, la situation est quasiment sous contrôle. La personne qui était le plus en contact avec la fillette décédée est sa grand-mère, et elle se porte bien.

Si la tendance se confirme, il n’y aurait donc eu qu’un seul cas avéré d’Ebola constaté au Mali, cas venant de la Guinée voisine. Ousmane Koné appelle cependant à la vigilance et annonce même le renforcement du dispositif de surveillance.


RFI

Mardi 11 Novembre 2014 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter