Ebola refait surface en Guinée : le Sénégal prend les devants

Les autorités sénégalaises préfèrent prendre les devants dans la lutte contre la maladie hémorragique à virus Ebola. C’est dans ce sens qu’un dispositif a été aménagé au niveau de l’hôpital Fann pour parer à toute éventualité, d’autant plus que cette maladie a refait surface en Guinée



Le virus Ebola a refait surface en Guinée Conakry et a déjà fait 5 morts. Les autorités sénégalaises qui n’entendent pas se laisser surprendre par cette maladie hémorragique qui a fait des ravages récemment dans plusieurs pays ouest-africains ont aménagé un quartier général au niveau de l’hôpital Fann afin de prendre en charge les cas suspects.

Cet espace aménagé par le ministère de la Santé est composé de quatre tentes prévues officiellement pour accueillir des malades, avec 12 lits pour des cas suspects et 12 autres lits pour des cas confirmés. Le  centre peut contenir jusqu’à 50 malades. 

 Le Docteur Abdoulaye Bousso, coordonnateur du centre des opérations d’urgence sanitaire, a informé que «ledit centre reste le prolongement des actions déjà mis en place par le ministère de tutelle dans la lutte contre la maladie».

Ce centre qui a couté  plus de 70 millions de nos francs, est le fruit d’un partenariat entre le gouvernement du Sénégal, la Croix rouge et la coopération japonaise et pourra servir aussi en cas d’épidémie pour certaines pathologies infectieuse.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale qui a visité les lieux hier est d’avis que le dispositif ne se limitait pas à Dakar : «Nous cherchons à ramener la vigilance. Le dispositif sanitaire a été renforcé un peu partout, mais surtout au niveau des frontières avec la survenue de nouveaux cas d’Ebola en Guinée. Le personnel a été formé pour réagir en toute efficacité », a-t-elle rassuré. 
 

Ousmane Demba Kane

Mercredi 30 Mars 2016 - 16:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter