Ebola: un jeune Guinéen clandestin en France ne sera pas expulsé

La justice française vient d'annuler l'arrêté préfectoral d'expulsion d'un jeune Guinéen clandestin en raison de l'épidémie d'Ebola qui sévit actuellement dans son pays d'origine.



Ebola: un jeune Guinéen clandestin en France ne sera pas expulsé
La décision du tribunal administratif de Nancy d'annuler l'expulsion de ce jeune Guinéen est de bon sens, estime l'avocate du jeune homme, Maître Anne-Laure Taesch : « Pour Ebola, on ne pouvait pas prendre sereinement une autre décision que celle-ci. Ce n’est pas possible de renvoyer un jeune, comme ça, qui n’est finalement encore qu’un gamin, - lui, disait avoir 16 ans -. Mais ce serait un adulte, la décision serait la même à mon sens. On ne peut pas valablement et sans peur de ce qui peut se passer ensuite renvoyer quelqu’un dans un pays avec cette épidémie-là ».
 
L'avocate a bon espoir que les tribunaux s'inspireront de cette décision pour des dossiers similaires : « En fonction de l’évolution du virus et de ce qui va se passer, pour les semaines et mois à venir, cette décision fera jurisprudence, c’est évident ». Le jeune Guinéen entame actuellement des démarches pour régulariser sa situation.
 
La Guinée fait partie des quatre pays touchés par l'épidémie d'Ebola en Afrique occidentale. La maladie crée un climat de peur et de tension dans le pays. Une équipe de travailleurs humanitaires anti-Ebola a été attaquée cette semaine en Guinée forestière et huit personnes ont été tuées.

Rfi.fr

Samedi 20 Septembre 2014 - 11:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter